Chirurgie de correction de la gynécomastie

Qu’est ce que la gynécomastie ?

La gynécomastie est l’augmentation du volume du sein humain. Elle se produit avec une certaine fréquence à l’âge post-puberté et parfois naturellement avec l’achèvement du développement. Elle est parfois liée à la consommation de certaines drogues et se résout par la suspension de celles-ci. L’augmentation du tissu mammaire chez les hommes affecte souvent la relation et la vie sexuelle des patients concernés. On peut distinguer trois types de gynécomastie.

  • Vraie Gynécomastie : lorsque l’augmentation du volume des seins n’affecte que la composante glandulaire.
  • Gynécomastie mixte : lorsque l’augmentation de volume affecte à la fois la composante glandulaire et la composante adipeuse (graisse) ; c’est la forme la plus fréquente.
  • Fausse gynécomastie : lorsque l’augmentation de volume est exclusivement liée au tissu adipeux.

Il est très important d’identifier le type de gynécomastie, car chacun des types mentionnés peut nécessiter une technique d’intervention différente. Le chirurgien pourra décider de la méthodologie à utiliser pour opérer le patient après avoir recueilli les antécédents médicaux précis et effectué certains examens spécifiques, dont une échographie mammaire. La chirurgie moderne peut être utilisée pour corriger la gynécomastie et redonner au corps masculin une harmonie et des formes définies.

Que faire avant la chirurgie de correction de la gynécomastie ?

Après avoir identifié le type de gynécomastie de la patiente, le médecin doit évaluer en détail la forme et la taille du sein, du mamelon et du tissu aréolaire. Cette enquête approfondie met en évidence les éventuelles asymétries des seins qui doivent être prises en compte lors de l’opération de correction. Parallèlement à ce type d’évaluation, un examen complet est nécessaire pour exclure des pathologies ou des altérations particulières de l’état de santé du patient qui pourraient affecter le succès de l’opération.

Comment se déroule l’intervention ?

L’intervention pour la correction de la gynécomastie est principalement réalisée sous anesthésie générale et hospitalisation dans un établissement spécialisé pour une nuit. Dans le cas d’opérations mineures, l’opération peut également être effectuée sous anesthésie locale avec une légère sédation, avec possibilité de décharge pendant la journée. En moyenne, l’opération dure entre 45 minutes et une heure et demie. À la fin de l’intervention, un pansement compressif est appliqué au patient.

Que faire avant l’opération esthétique de la gynécomastie ?

Après avoir identifié le type de gynécomastie de la patiente, le médecin doit évaluer en détail la forme et la taille du sein, du mamelon et du tissu aréolaire. Cette enquête approfondie met en évidence les éventuelles asymétries des seins qui doivent être prises en compte lors de l’opération de correction. Parallèlement à ce type d’évaluation, un examen complet est nécessaire pour exclure des pathologies ou des altérations particulières de l’état de santé du patient qui pourraient affecter le succès de l’opération.

L’intervention pour la correction de la gynécomastie est principalement réalisée sous anesthésie générale et hospitalisation dans un établissement spécialisé pour une nuit. Dans le cas d’opérations mineures, l’opération peut également être effectuée sous anesthésie locale avec une légère sédation, avec possibilité de décharge pendant la journée. En moyenne, l’opération dure entre 45 minutes et une heure et demie. À la fin de l’intervention, un pansement compressif est appliqué au patient.

Correction de la gynécomastie : phase post-opératoire

Dans la phase post-opératoire de la gynécomastie, comme c’est le cas dans la grande majorité des cas de chirurgie plastique, il est possible que des œdèmes et des ecchymoses apparaissent dans la zone traitée. À partir du troisième jour, le pansement sera changé et le patient pourra reprendre ses activités quotidiennes, en évitant toujours les efforts, l’exposition au soleil, les bains turcs et les saunas. Il ne sera possible de s’exposer au soleil qu’après la réabsorption complète des ecchymoses. Après le cinquième jour, vous pourrez recommencer à travailler et après environ un mois après l’opération, le patient pourra reprendre une activité physique. La chirurgie de correction de la gynécomastie donne d’excellents résultats esthétiques finaux et une grande satisfaction pour la patiente, qui sera durable si vous prenez soin d’adopter un mode de vie régulier.

Les cicatrices de la chirurgie de correction de la gynécomastie sont-elles visibles ?

En général, la chirurgie de correction est effectuée en faisant de petites incisions (5-8 millimètres) dans lesquelles sont insérées des canules. Dans d’autres cas, une incision plus large autour de l’aréole peut être nécessaire pour retirer le tissu rétro-aréolaire. Lorsque la quantité de tissu à éliminer est plus importante, il faut pratiquer une incision en forme de T inversé qui se déplace verticalement de l’aréole au sillon sous-mammaire, puis horizontalement le long du sillon sous-mammaire lui-même.